close

Aucune Catégories

Aucune Catégories

INCENDIE DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS : « PARIS QUITTE TON TOMBEAU ».

Cet appel a été adressé au peuple français et à ses dirigeants à la suite du grave incendie qui a ravagé la Cathédrale parisienne vielle de 856 ans, par un Prêtre camerounais.

« Notre Dame ou notre prostituée » ?  S’interroge l’Abbé Etienne BAKABA Prêtre de diocèse de Douala au Cameroun.

 

” Cette cathédrale, nous la rebâtirons” Je suis d’accord avec vous monsieur Macron. Mais de quelle cathédrale parlez-vous ?

Je suis très amusé ce matin en lisant les unes de la presse et du traitement que font les médias français en particulier des flammes et des larmes de Notre Dame. Je rappelle à Victor Hugo que notre Dame c’est plus que de la littérature. Je rappelle à Garou, Hélène Segara et autres virtuoses du do-re-mi-fa-sol-la-si-do que ND c’est plus que de la musique. Aux franc-maçon amis d’Hidalgo pour leur conférence des donateurs que ND c’est plus que de l’architecture. A l’économie française, ND c’est plus que de l’argent. Aux touristes, ND c’est plus que le plaisir de l’œil, des flash et des snapp. Édouard Philippe, tu parles ”d’une tristesse au delà des mots”, et Macron dit que ”le pire a été évité”. Vous avez raison. Mais de quel côté se trouve votre raison? Je prends la chancellerie allemande au mot: “” Notre Dame, c’est le symbole de la France et de notre culture européenne”. ”Notre culture” Bon sang! Et pourtant, vous avez vite fait de mettre fin au temps des cathédrales, à la solidité de la foi chrétienne par laquelle l’Eglise a bâtie sa ”fille aînée” la France. Dites-moi, de quel symbole parlez-vous ? Moi je pense au Symbole de la foi. Je crois en Dieu. Si c’est La Fourvière qui brûlait à Lyon, que diriez-vous actuellement de Barbarin?

Que ce soit clair : la France (l’Europe) redeviendra chrétienne ou ne sera plus. La flèche qui a transpercé le côté ouvert de Jésus s’est effondrée. Wooouuuuhhhh. Cris de désolation des assistants.

 

Paris, il faut que je te parle. Ce n’est pas pour de dire que ta débâcle dimanche soir à Lille était prophétique. Paris, il faut que tu m’écoutes. Tu dois savoir que la flèche que tu vois debout et tendue au sommet des grandes bâtisses dans l’art Gotique symbolise l’appareil génital de l’homme : debout, viril, fécond et prêt à l’action. Lorsque cet appareil se met en berne, l’homme est mort. Paris, ta fécondité spirituelle est morte. Habitants de Paris, ne pleurez pas sur Notre Dame. Pleurez sur vous-mêmes et votre laïcité. Pleurez sur vos éthiques inhumaines de l’homosexualité et de la pédophilie. De l’indifférence. Je veux bien marcher samedi prochain avec les gilets jaunes. Mais pour le retour à la foi chrétienne reniée et humiliée en Europe. Macron, il faudra rebâtir 856 années d’histoire et d’amour entre la France et l’Eglise. Rebâtis Notre Dame qui a sacré le roi Henri IV d’Angleterre en 1431 et couronné Napoléon en 1804. Rebâtis Notre Dame qui a reçu l’oraison funèbre de Charles de Gaulle en 70, de Pompidou en 74 de Mitterrand en 96. Bientôt Chirac?

Paris outragée, blessée et meurtrie, je comprends pourquoi le Vatican parle ”d’incrédulité et de tristesse.” Tristesse parce le ”petit reste”, le petit vrai troupeau rescapé de la foi souffre. Et nous avec. Tristesse parce que la douleur n’a pas de peau, pas de chapelle. Tristesse quand on sait que c’est toi, Notre Dame qui a recueilli les larmes de Charlie Hedo en 2015. Où irons-nous pleurer et confesser la foi quand le terrorisme frappera de nouveau ? Incrédulité parce Paris refuse de lire ce drame comme un message du ciel. Un appel au retour à Dieu, en pleine semaine sainte. Signes par milliers, traces de ta gloire, Dieu dans notre histoire.

Notre Dame de l’espérance. Tes deux cloches restent accrochées et continuent de retentir. Le pouvoir des flammes de l’enfer du feu? Non. Ce feu n’est pas celui de Lucifer, mais bien le feu de l’Esprit qui purifie. Paris, tu vis ta Pentecôte anticipée. Notre Dame renaîtra de ses cendres. C’était son mercredi des cendres. Vivons la passion. Mais vivement que vienne la résurrection de la foi en Europe. Paris, quitte ton tombeau.

 

Abbé Étienne BAKABA.

 

read more
Aucune Catégories

CAMAIR-CO : LES EMPLOYES AUX ABOIS.

Ils réclament plus deux mois de salaires impayés par la compagnie.

Dans une correspondance adressée au Directeur Général de la compagnie aérienne camerounaise, la Cameroon Airlines Corporation (Camair-co) en date du 9 avril 2019 dernier, les délégués du personnel ont laissé entendre leurs leur ras-le bal relatif à l’attente incessante de leurs salaires des mois de février et mars 2019.

Dans cette lettre adressée à monsieur, Ernest Dikoum, il bien mentionné en objet : «  Paiement des salaires des mois de février et de mars 2019 ». « Nous venons de passer deux mois sans salaires, et là nous démarrons un troisième mois sans espoir de sortir de cette mauvaise spirale. Cette situation a plongé les employés dans un état de précarité multiforme et croissante. Depuis plusieurs mois, un salaire sur deux est payé. Quand bien même un employé recevrait un salaire sur deux, ses charges restent de l’ordre de deux mensualités et in fine, entre les engagements bancaires, les factures et charges diverses, il se retrouve débiteur à peine son compte crédité ». Ecrivent-ils.

Selon des sources internes , cette situation impact sur le plan moral, psychologique, sécuritaire et même du rendement des employés qui manquent de concentration et ne peuvent plus pour la plupart se rendre à leur lieu de travail.

La situation des salariés de la Camair-Co ne surprend pas. Cette compagnie aérienne connaît des turbulences depuis plusieurs mois. La quasi-totalité de la flotte (six aéronefs) est clouée au sol. À cause de l’immobilisation d’une partie de sa flotte, le transporteur aérien public a engrangé seulement 1,4 milliard de FCFA de revenus au mois de janvier 2019. Une performance largement en dessous de la moyenne mensuelle de 2,4 milliards de FCFA enregistrée tout au long de l’année 2018.

 

(Source Investir au Cameroun)

 

read more
Aucune CatégoriesSport

JOURNEE MONDIALE DU SPORT AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT : LE CAMEROUN ETAIT AUSSI DE LA FETE CETTE ANNEE.

Du 04 au 06 Avril dernier, le Pays des lions indomptables a présenté ses atouts sportifs au palais des Sports de Yaoundé.

Par : Joël NLOMNGAN

C’était à l’occasion de la célébration de la 6ème édition de la journée internationale du sport au service de développement. Cette célébration, première du genre en terre camerounaise, état articulée autour du Thème : « Le sport au service du développement et de la paix ». Placé sous le très haut patronage du président de la République, Son Excellence Paul Biya, sous la coordination du Premier Ministre Chef du gouvernement Joseph Dion Ngute et organisé par le Ministère des Sports et de l’Education Physique, les activités marquant cette célébration se sont étendues sur une période de trois jours. Articulées autour de quelques moments importants dont ; la tenue d’un salon sur le sport au service du développement et de la paix ; une mini foire exposition des lauriers engrangés par les sportifs camerounais à l’échelle internationale, la mise en vitrine des infrastructures sportives camerounaises; la présentation de toutes les disciplines sportives pratiquées au pays des lions indomptables. Autre activités s’inscrivant dans le même registre, une table ronde publique à l’Institut des Relations Internationales (Iric), dont le thème a porté sur: « Les Activités physiques et sportives : levier de la cohésion sociale, gisement des grandes opportunité ».  Des rencontres sportives ; (football, marche sportive pour la paix, le vivre ensemble harmonieux et la prospérité) étaient aussi au rendez-vous. Cerise sur le gâteau, la grande cérémonie des Awards baptisée : «  Cameroon Peace and Sports Awards » est venue clôturer en toute beauté cette grand-messe. Un moment qui a permis à la nation camerounaise, de reconnaître les mérites des ses fils et filles à l’échelle internationale et de rendre hommage aux héros de sports qui ont marqués notre histoire. Ainsi, sur l’extrade, on a vu se succéder des grands noms et visages de sport tels jules Kom Kom, Geoff Ngwa, Christian Gobe, Joel Embid, Sarah Etonge, Françoise Mbango, Roger Milla, et Issa hayatou. Le club mythique du Canon de Yaoundé a aussi été félicité à sa juste valeur pour avoir formé de grands footballeurs. Le premier sportif camerounais n’est pas resté aux oubliettes. Un prix spécial a été décerné au Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya.

A l’ouverture comme à la clôture de ce tridum sportif, le palais des sports de Yaoundé, lieu mythique des grands évènements sportifs a fait le plein de monde, dans cette multitude on pouvait distinguer les membres du gouvernements conduit par le Premier Ministre Joseph Dion Nguté, les corps d’Armée, les corps diplomatiques, les élus de la nation, les sportifs de haut niveau, d’anciennes gloires sportives, d’anciens Journalistes sportifs camerounais, les dirigeants des fédérations sportives pratiquées au Cameroun, les amateurs et les amoureux du sports.

Dans les différentes prises de paroles des orateurs ; du représentants du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, Dr René Bikaï, en passant par la Coordinatrice Résidente du système des Nations Unies au Cameroun Aledria Maria, le Ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi jusqu’au Premier Ministre Joseph Dion Nguté, Représentant personnel du Chef de l’Etat, tous ont salué les bienfaits du sport comme gage de l’unité nationale, de cohésion sociale et vecteur de Paix.

Certains ont exprimé le satisfecit de la ville de Yaoundé d’accueillir en premier un tel évènement au Cameroun, d’autre ont relevé la capacité du sport à transcender les cultures et les frontières pour s’établir en véritable atout pour la cohésion sociale et le développement, d’autres encore ont une fois de plus, salué la magie du sport qui a opéré dans notre pays. Les sportifs sur les plans nationaux et internationaux, ont unit tous les Camerounais du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, sans distinction aucune. Cet appel du Chef de l’Etat Paul Biya qui « invite tous les Hommes à être des mendiants de la paix, à défaut  d’en être des apôtres » a été une fois encore lancé. Il nous faut donc préserver les valeurs de fair-play, de compétitivité dans le respect et la dignité des autres comme le veut le sport ont –ils conclu.

A cette grande célébration du sport au service du développement et de la paix, s’est invitée aussi la diversité culturelle. A la troupe du Carrousel qui a fait une démonstration artistique riche en sons et couleurs pour célébrer le Cameroun avec l’arbre de paix et de solidarité, s’est greffées des prestations d’une pluralité d’artistes qui ont donné une autre saveur à la fête. Et le rendez-vous a été pris pour l’an prochain.

 

 

read more
Aucune Catégories

Promotion des produits « Made In Cameroon »: Le Soutient qui pourrait venir du secteur de la grande distribution.

Dans sa politique de promotion du «made in Cameroon», le gouvernement camerounais ambitionne d’insérer 50% des produits locaux dans les rayons des surfaces dédiées à la grande distribution.

 

Selon le ministre du Commerce, Luc Magloire MBARGA ATANGANA, «entre 2015 et 2016, le nombre d’hypermarchés dans notre pays s’est accru de 150%, celui des supermarchés de 44,56% et celui des superettes de 5,88% », faisant de ces lieux de commerce «l’un des meilleurs canaux de promotion du « made in Cameroon » ; ces espaces commerciaux qui pullulent de plus en plus dans le pays, pourraient booster la promotion  des produits locaux représentant a minima 18% des références, avec un objectif de moyen terme de passer à 50%».

Cette politique d’exposition des produits « Made In Cameroon » dans les supermarchés appartenant aussi bien à de grands groupes étrangers qu’à des nationaux, souligne le Mincomerce «a permis l’éclosion des produits dont on n’aurait jamais imaginé qu’ils pouvaient être commercialisés et consommés à une telle échelle».

Cette percée des produits « made in Cameroon » est bien perceptible sur les étals des grandes surfaces dans les villes de Yaoundé et Douala.

read more
Aucune CatégoriesDestination Touristique

LA « PIERRE DE POUMA » : UNE RICHESSE MINIERE A L’ABANDON.

Cette pierre qui fait l’objet d’un commerce artisanal contribuerait à la croissance et au développement de la localité si elle était mieux valorisée.

 Au cœur du département de la Sanaga Maritime, région du littoral, se trouve la localité Pouma. Chef-lieu de l’arrondissement qui porte le même nom, créé par décret N°77/203 du 29/06/1977. Situé à 50 km d’Edéa et à mi-chemin entre Douala (115 km) et Yaoundé (environ 145 km) sur l’axe reliant les deux villes, Pouma s’étend sur une superficie de 701 km², et comportes 24 villages (chefferies de 3ème degré), pour une densité 13 475 habitants soit 21 hbts au km². Cet arrondissement autrefois rattaché à Edéa est devenu indépendant depuis 1997. De cette année là à 2004, elle est connue sous l’appellation de Commune Rurale de Pouma et depuis 2004, elle est devenue la Commune de Pouma. Dirigée par un Conseil Municipal composé de vingt-trois (23) conseillers élus dont dix-sept (17) hommes (73,91%) et six (06) femmes (26,08%). L’organe exécutif est piloté par le Maire RDPC François SOMAN, par ailleurs premier vice président des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC). Il compte trois (03) membres dont deux (02) hommes et une (01) femme. Même si aujourd’hui il n’en reste plus que deux (2).

Pouma est limité au nord par le fleuve Sanaga et la Commune de Massock, au Sud par la rivière Kellé et la Commune de Messondo dans le Département du Nyong et Kellé, à l’Est par la rivière Ndoupe et Dibang (Nyong et Kellé) et à l’Ouest par la rivière Ngwei et la Commune de Ngwei. La principale activité ses populations reste l’agriculture et le commerce.

La nature a fait don à cette localité d’une richesse minière : « La Pierre de Pouma» Extraite des roches granitiques et granitoïdes, elles constituent des ressources pour les populations de la localité qui en font un commerce florissant. L’activité d’exploitation de cette pierre devenue l’identité propre de Pouma, devrait être mieux canalisée. Les villageois dans les champs usent de la force physique pour extraire, tailler et transporter ce précieux sésame parfois à des dizaines voir des quinzaines de kilomètres pour exposition en bordure de route. La seule unité qui jusqu’ici veille à l’exploitation de la « Pierre de Pouma » reste le CAPAM qui déplore à son tour les moyens de travail. Malheureusement aucune recherche sérieuse n’a jamais été entreprise pour connaître la qualité et la couverture spatiale de ce gisement. Les pierres granitiques que l’on trouve dans la zone telles Sackbayeme-II et Log Mbon ne sont pas exploitées.

La « Pierre de Pouma » peut est destinée à usage à pluriel. Elle est utilisée par certains pour l’ornement du sol et murs de maisons et d’autres s’en servent à usage culinaire. Selon les autorités locales il faut passer de la transformation artisanale à une transformation industrielle, afin de répondre aux sollicitations à grande échelle. La main des autorités de Pouma reste donc tendue aux éventuels investisseurs.

 

Joël NLOMNGAN

 

read more
Aucune CatégoriesSport

Fédération Camerounaise de Football : Une nouvelle page.

L’instance faitière du football camerounais a désormais un président légal à sa tète. Il a été élu au cours d’une assemblée générale tenue mercredi à Yaoundé.

 

Seidou Mbombo Njoya succède ainsi à Iya Mohammed, six ans après sa destitution l’institution. Depuis 2013, trois directions se sont succédées, dont deux Comités de Normalisation et un bureau élu qui n’a pas pu résister à la vérification des tribunaux. Nouvellement élu, au vu des nombreuses irrégularités qui ont émaillé les différentes élections, on prend déjà les paris sur la durée de ce président élu. Les activités de vote se sont déroulées ce mercredi au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo, une banlieue de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé. Malgré quelques éclats de voix concentrés autour de la personne de Me Dieudonné Happi qui souhaitait tout gérer à sa manière, les travaux se sont passés de manière paisible.

Seidou Mbombo Njoya remporte le suffrage à la majorité des avec 46 voix sur les 66 exprimées. Avant de devenir président de la Fecafoot il aura été:

– Ancien vice-président de la Fécafoot

– Président du Fédéral du Noun, un club de 2e division

– Responsable du Protocole d’Issa Hayatou à la Confédération africaine de football (CAF)

– Directeur du bureau de la Fédération internationale de football (FIFA) en Afrique centrale.Tous les candidats se sont engagés à respecter les résultats sortis de l’urne, en espérant que le vainqueur se dédira entièrement à développer le football et à travailler de manière consensuelle.

read more
Aucune CatégoriesPortrait

SYLVESTRE NGOUCHINGHE ET « SON CONGELCAM » EN QUELQUES MOTS…

Le numéro 1 du poisson au Cameroun et en Afrique centrale, est un natif du département de la Mifi région de l’Ouest ; il a acquis sa notoriété grâce à cette denrée pour la quelle il en est devenu le chantre.

 

Tout commence en 1982, quand M. NGOUCHINGHE Sylvestre débute ses affaires par la vente en détails des poissons congelés au marché Mvog-Mbi à Yaoundé. Ses premiers bénéfices lui serviront pour l’acquisition d’un congélateur ce qui boostera très rapidement son chiffre d’affaire. Par la suite lui viendra alors l’idée d’ouvrir une poissonnerie: et c’est le début d’une aventure…  Une aventure qui verra la naissance des Etablissements CONGELCAM, avec la construction des premières chambres froides. Sa vision  pour les affaires est très tôt mise en exergue, dès lors ses activités ne cesseront plus d’accroitre pour aboutir au début des années 1994 à la création de la société CONGELCAM  Sarl avec un capital évalué à près de 1.Million Fcfa, un chiffre d’affaire qui va augmenter dix ans plus à 3.Milliards Fcfa en 2004. En 2009, ce capital est passé à 5.Milliards Fcfa puis à 9.Milliards Fcfa. Aujourd’hui CONGELCAM est une société Anonyme au capital de 9.Milliards Fcfa.

Leader dans son secteur d’activité, essentiellement centré dans l’importation, la distribution, et la vente des produits de mer, Congelcam emploi à ce jour plus de 2000 camerounais et génère près  3000 emplois directs. Cette entreprise tir son succès grâce à la politique entrepreneuriale menée par son PDG le Sénateur Sylvestre NGOUCHINGHE, qui depuis sa création n’a eu de cesse de réinvestir ses revenus pour accroitre ses activités et augmenter sa capacité d’autofinancement. Cette politique de fonctionnement a permis l’omniprésence de la structure dans l’ensemble des pays  de l’Afrique Centrale et dont la proximité, la disponibilité des produits de mer et à moindre prix, font le bonheur des ménages. Ce qui a valu à Congelcam le rang de 15ème dans le top 100 des plus grandes entreprises au Cameroun, (classement sorti en 2010 par l’Institut National de la Statistique).

SYLVESTRE NGOUCHINGHE:  VOICI L’HOMME  

La cinquantaine à peine sonné, Sylvestre NGOUCHINGHE reste un homme très discret, sa brillante élection comme Sénateur en mars 2018, dans la région de l’Ouest n’a pas changé ses habitudes, mais tout au contraire, il sait qu’il doit beaucoup à son pays en général et sa Mifi d’origine en particulier. Voilà pourquoi sa main n’a jamais été courte pour secourir les plus nécessiteux. Le Sénateur a rénové et équipé en septembre 2017 la maison du parti de RDPC de Bafoussam. Dans l’action sociale et humanitaire, il a gracieusement offert à l’hôpital régional de Bafoussam, un bâtiment de pointe pour abriter le pavillon de l’unité de soins externes. Un don estimé à hauteur de 150 millions Fcfa ceci afin d’améliorer l’offre de soins aux populations. Dans le même ordre d’idées le Sénateur NGOUCHINGHE offre chaque année des dons en fournitures scolaires aux élèves de son département, greffé à cela des aides aux jeunes porteurs de projets car il sait que c’est sur cette jeunesse que repose le Cameroun de demain, il est aussi promoteurs de biens d’autres initiatives louables. Il n’est pas resté indifférent face à la situation socio-politique des régions anglophones,  sa modeste contribution a été évalué à hauteur de 100millions Fcfa à la suite de l’appel à l’aide aux populations sinistrées de ses deux régions lancé par le Chef de l’Etat. Des gestes simples mais forts significateur qui font de ce « Fô Tou Gap Be Ngoung » (titre de notabilité dans la Mifi) un adepte du mieux être des populations. Et le Seigneur sait bénir les mains qui donnent sans cesse…

Joel NLOMNGAN

Normal
0

21

false
false
false

FR
JA
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”Tableau Normal”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:””;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family:Cambria;
mso-ascii-font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Cambria;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

read more