close

L’auteur du titre « Abié » décédé le 18 novembre 2018 à l’hôpital central de Yaoundé à la suite d’une agression à son domicile, sera conduit en sa dernière demeure ce samedi à Nkoabang, son village natal.

 

 Arraché prématurément à la vie par deux  balle dans la nuit du 14 novembre 2018 à son domicile tirées par un gang de malfrats, l’artiste, a succombé à ses blessures le 18 novembre dernier à l’hôpital central de Yaoundé.

Ces hors-la loi  sont  gardés à vue à la Division régionale de la police judiciaire du centre à Yaoundé (Drpj).Il s’agirait des trois individus qui ont été présenté à la presse le 24 novembre dernier à Yaoundé. Ces derniers seraient selon des sources policières les auteurs de cet acte ignoble qui a conduit à à la mort de l’artiste Avenir Ava.

Avenir Ava, plein d’avenir a été contraint de quitter la terre des vivants de si tôt, laissant derrière lui une veuve, des enfants et une carrière artistique prometteuse. L’artiste entame son dernier voyage pour l’éternité dès ce vendredi par la levé de corps à la morgue de l’hôpital Gynéco de Yaoundé. Selon le programme officielle une messe en son hommage sera dite ce même vendredi à la Basilique de Mvolyé suivi du transfert de la dépouille à la maison du parti de Nkoldongo où s’enchainera une animation artistique jusqu’à l’aube avant son inhumation samedi dans son village natal à Nkoabang lieudit 10ème arrêt.

 

Repose en Paix

Leave a Response