close

« Bien qu’il existe de nombreux avantages liés à l’utilisation des réseaux sociaux, il n’en demeure pas moins que en faire un usage non responsable constitue un réel danger ».

 

Pour faire du Cameroun un pays numérique d’ici 2020, l’ambition du gouvernement est de favoriser l’approbation des TIC par tous, et d’élargir la masse de tous ceux qui s’engagent dans l’utilisation des outils du numérique. Et que cela plaise ou non, les réseaux sociaux se sont invités dans notre quotidien. La technologie de ces dernières années a considérablement modifié notre manière d’appréhender le réel. D’abord les ordinateurs, puis les téléphones et maintenant les Smartphones avec l’avènement des réseaux 3G puis 4G nous donnent accès à internet n’importe quand et n’importe où.

Bien que l’on puisse énumérer une panoplie d’avantages liés à l’usage des réseaux sociaux en ce sens qu’ils en sont une niche d’emplois pour la jeunesse, synonyme d’opportunité plurielles à la fois professionnelles et promotionnelles, toutes les entreprises ou presque passent désormais par internet pour se faire connaître, pour recruter ou pour se faire valoir. La présence sur la toile est indispensable pour toute société, c’est aussi le moyen de se faire des économies en profitant des offres spéciales et autres promotions. Dans le même sens ils permettent de surmonter les barrières de la communication, ainsi, instantanément vous pouvez alors rentrer en contact avec des milliers voire des millions de personnes. Et si vous avez besoin d’un avis, ou que vous souhaitez défendre votre opinion, partager une idée, défendre une cause etc…, Grâce aux réseaux sociaux le tour est joué en quelques clics. Ce n’est pas sans raison que les jeunes générations passent de plus en plus de temps devant leur écran et de plus en plus tôt.

Cependant, l’usage non responsable des ses réseaux sociaux peut constituer un danger pour ses utilisateurs mais plus encore pour la jeunesse et pour les Etats. En effet, s’ils ne sont pas utilisés avec prudence, les réseaux sociaux peuvent nuire voire détruire la vie d’une personne ou même d’une nation, c’est pourquoi il est toujours recommandé d’être très prudent et vigilant quand il faut naviguer sur internet.

Parmi les risques potentiels liés à l’utilisation malsain des réseaux sociaux figurent en bonne place la diffamation, l’atteinte à la haine et l’instrumentalisation de la jeunesse qui peuvent à leurs tours déboucher sur l’atteinte aux fondamentaux d’une nation. Et c’est fort de ces menaces que certains gouvernements ont pris des mesures visant à prévenir des dialogues abusifs via les ses réseaux sociaux afin d’anticiper sur les dangers et protéger les populations ainsi que l’intégrité de leurs Etats. Dans le cas de du Cameroun, le gouvernement à travers le Ministère des Postes et Télécommunications a opté l’année dernière à la suspension temporaire de l’internet dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il s’est engager résolument dans une campagne de sensibilisation à l’usage responsable des réseaux sociaux qui en sont « bons et mauvais serviteurs ». Le Gouvernement entend donc poursuivre cette sensibilisations auprès des utilisateurs afin qu’internet ne serve pas à l’instrumentalisation, à la destruction et à la déstabilisation de la jeunesse en particulier et de l’Etat en général, plus encore en ce moment où le pays traverse une zone de turbulence…

Joël NLOMNGAN

Leave a Response