close
Portrait

Honorable Jean Claude FEUTHEU : Le bâtisseur silencieux

Son nom presque inconnu de tous, ses œuvres se mesure à la grandeur de l’homme qu’il est. Jean Claude FEUTHEU digne fils de Tonga dans l’Ouest du Cameroun est un grand acteur du développement socioéconomique…

 

« Claude le Parisien » comme il est affectueusement appelé par les populations de son Ndé natal, est un baron en matière d’investissement privé au Cameroun. Il a très vite compris que le développement véritablement d’un pays passe par les apports des investisseurs nationaux. Des apports incontournables dont le PDG du groupe FEUTHEU et promoteur du « Djeuga Palace Hôtel » entend mettre en avant dans l’accompagnement du chef de l’Etat sur les voies de l’émergence du Cameroun. Une émergence qui passe aussi par le développement des infrastructures hôtelières dont il en a fait son cheval de batail.

Dans un environnement économique difficile, la majorité des opérateurs camerounais qui s’imposent sur la scène nationale sont des « self-made men » ; et l’Honorable Jean Claude FEUTHEU en est un.   Il fait parti des nombreux hommes d’affaires camerounais qui ont un parcours impressionnants, il a su avec intelligence et vision et, grâce à son talent se positionner comme un acteur majeur de l’hôtellerie au Cameroun.

Ses premiers revenus sont issus du secteur du divertissement et du loisir avant de se lancer dans l’hôtellerie de luxe. En diversifiant ses activités dans ce secteur, il s’est très tôt positionné sur un créneau porteur mais aussi prestigieux. Voyant le fort potentiel du Cameroun et l’insuffisance des établissements hôteliers de qualité adaptés au tourisme d’affaires, Jean Claude FEUTHEU a inauguré en 2004 un hôtel de luxe : «  le Djeuga palace de Yaoundé ». Ce vaste projet qui, à la suite de fortes demandes des clients, s’est implanté progressivement dans la capitale économique Douala et dans d’autres villes du pays. Il mène aussi diverses activités dans le Bâtiment et Travaux Publics (BTP).

Un serviteur au service des peuples et de la nation…

Député à l’Assemblée Nationale du Cameroun, l’honorable Jean Claude FEUTHEU porte aussi une casquette d’homme politique, militant du parti des flammes (RDPC) il est un véritable soutient du parti au pouvoir dans la  région   de  l’Ouest,   doublé d’homme  d’affaires de  renommé internationale, il inscrit son action en droite ligne de la politique de développement impulsée par le président de la République Paul Biya.  Ainsi, à son actif on peut citer, sans  prétention  à  l’exhaustivité,  la construction de forages, des marchés (à Tonga) ou encore la prestigieuse tribune à la place des fêtes de Banganté, le chef-lieu du département du Ndé. Ses actions dans le sociale, l’humanitaire et son penchant pour l’éducation en sont aussi de fortes preuves. En février dernier il a gracieusement réhabilité, équipé et rétrocédé à l’Etat, cinq (05) salles de classe du lycée technique de Tonga.

Son intérêt pour l’essor d’une action  commune  de développement est sans équivoque, ce qui en témoigne la myriade de réalisations  à grand coefficient social dans le département du Ndé, particulièrement, dont il est originaire. La personnalité de M. FEUTHEU, député à l’Assemblée nationale sous la bannière du Rassemblement  démocratique du peuple camerounais (RDPC), tranche avec les figures politiciennes classiques. Il a conservé une partie du modèle d’homme d’affaires et de promoteur social qui lui permet de se mouvoir dans divers milieux et de préserver ce lien traditionnellement fort avec les organisations sociales de base. Par ailleurs, il cultive une politique de la transparence il est l’un des rares politicien qui a mis sur pied un programme  social  d’assistance pour des jeunes et des personnes appartenant à des couches sociales vulnérables. C’est fort de cette compassion qu’il porte pour les couches défavorisées qu’il n’a pas tardé à répondre à l’appel lancé par le Président de la république en faveur des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en contribuant à hauteur de 100.000.000Fcfa dans le but de revoir ses hommes, femmes et enfants recouvrer la joie de vivre, volé par des brigands sécessionnistes. L’honorable Jean Claude FEUTHEU, dit

« Claude Le Parisien » élite du département du Ndé, a su se frayer, grâce à sa force de poignet, un chemin vers la gloire. Président du Conseil d’Administration (PCA) de Fortuna International Bank for Development and Commerce, il a reçu divers titres de notabilité en signe de reconnaissance à un grand fils du terroir qu’il est.

 

Joël Nlomngan

 

Leave a Response